Valérie TOUATI-GROSS, Ostéopathe agréée par l'Etat, Hypnothérapeute, thérapeute EMDR, spécialisée autour de la périnatalité, des bébés, des enfants, des femmes enceintes et adultes
Valérie TOUATI-GROSS OSTEOPATHE HYPNOTHERAPEUTE sur Paris
Valerie TOUATI-GROSS


Recherche


Quelques articles rédigés pour la revue Hypnose et Thérapies Brèves sur le web.



En tant qu'hypnothérapeute, thérapeute EMDR et ostéopathe spécialisée sur les troubles féminins de l'infertilité inexpliquée, FIV et PMA, j'ai le privilège depuis quelques années, de participer à l'élaboration de la Revue Hypnose et Thérapies sur le web. Voici quelques articles dont j'ai eu en charge la rédaction sur internet.

Grossesse: de l'hypnose à l'auto-hypnose dans la préparation à la naissance

Grossesse: expérience d'une sage-femme dans sa pratique libérale. Armelle TOUYAROT
Revue Hypnose & Thérapies Brèves, Hors-Série n°1

« Se préparer », c’est se mettre en état, en mesure de faire ; c’est faire tout ce qu’il faut en vue d’une œuvre à accomplir. »

Dans l’événement « naissance », l’ œuvre à accomplir, c’est la mise au monde d’un enfant. Bien sûr, la nature a tout prévu pour que l’espèce se perpétue. Au même titre que toute femelle mammifère « sait » mettre son petit au monde, toute femme « sait » le faire, son corps sait le faire, il est programmé pour cela. Mais à la différence des mammifères, notre conscience intervient dans cet événement. On connaît la puissance de l’esprit sur le corps et les conséquences néfastes du stress sur la physiologie. Et l’on sait de la même manière comme notre esprit peut nous pousser à nous surpasser. L’objectif de la préparation sera d’installer l’état physique et mental favorable au bon déroulement de l’accouchement dans ses aspects physiques et psychologiques.

«Les mécanismes en jeu lors d'un accouchement physiologique". Lire la suite...


Quand la grossesse se fait désirer

L’histoire du lit qui s’élargit
Par Bruno FOHN, psychologue et Leila GHASSEMI, gynécologue au Centre de Procréation Médicalement Assistée. Université de Liège - C.H.R. de la Citadelle
Revue Hypnose & Thérapies Brèves, Hors-Série n°2

Quand la grossesse se fait désirer, quand le bébé que l’on désire devient une grossesse après laquelle on court, quand la spontanéité de la sexualité devient un calcul de température, quand le plaisir de la conception se perd...

Alors … Le couple quitte les rivages de la nature pour se rendre au cabinet médical.

La pulsion, les mouvements du désir se transforment en un processus médicalement assisté qui va structurer la vie du couple, et spécialement celle de la femme. Les fonctions corporelles se plient à la stimulation médicamenteuse : le cycle naturel est supprimé via la pilule puis remplacé par une stimulation hormonale qui va forcer la maturation des ovaires. Tant dans l’organisation de sa vie que dans le fonctionnement de son corps, la femme vit une dépossession d’elle-même. Le contrôle passe ailleurs, la sexualité est mise à nu, le corps dénudé et exploré.

Tout ce processus génère d’intenses sentiments d’impuissance, dès l’origine du «problème»,mais aussi tout au long de ce parcours de dépossession et d’incapacité. Ce parcours est d’ailleurs très souvent décrit comme un parcours du combattant, générant sentiments de responsabilité et de culpabilité : « Qu’ai-je fait, pourquoi suis-je incapable ? ». Et puis aussi, une fois la démarche engagée, comment la vivre pour mettre toutes les chances de son côté ? On est là devant la quête du Graal pour le couple, et spécialement à nouveau la femme : ne pas y penser/y penser, oublier ou structurer sa vie autour de ce traitement … ?

Lire la suite...

Hypnose et accouchement.

Quelques articles rédigés pour la revue Hypnose et Thérapies Brèves sur le web.
Par Patricia LONGRÉE, Psychologue (Belgique)
Revue Hypnose & Thérapies Brèves, Hors-Série n°2

Pourquoi avoir recours à l’hypnose pour accoucher ? Non, pas l’hypnose pour accoucher mais l’hypnose en préparation à la naissance.

Le bébé prend 9 mois pour se former, se construire et être enfin prêt à naître, alors pourquoi ne pas aussi profiter de ce temps pour faire connaissance avec lui et aussi avec soi-même, se familiariser, s’apprivoiser ? Et finalement, anticiper sereinement sa venue au monde pour l’accueillir dans un climat de confiance et de détente. Aider le poussin à sortir de son œuf, la fleur à éclore, l’escargot à se faufiler hors de sa coquille… Ouvrir mais surtout s’ouvrir à la vie.

Avec les progrès des technologies diverses et de la médecine, les patients ont de plus en plus un seuil de tolérance zéro à la douleur et aux éventuelles complications et effets secondaires. Alors pourquoi ne pas proposer des outils simples, parfois encore un peu méconnus, mais qui ont fait leurs preuves, comme l’hypnose ? L’hypnose peut améliorer la qualité de la prise en charge du patient et de son confort.

« Vous enfanterez dans la douleur » voici ce qui de tout temps a été prononcé. Rien que le mot douleur à lui seul est anxiogène. Pourquoi un évènement heureux comme une naissance devrait-il être vécu comme anxieux et douloureux ? Il y a bien à notre époque des techniques pour diminuer voire supprimer la douleur, mais qu’en est-il du vécu de la mise au monde en elle-même ?

C’est pourquoi, il semble judicieux de proposer une préparation à la naissance durant la grossesse et pas uniquement à l’intention des futures mamans, les papas sont également invités à cette préparation.

Lire la suite...

Lorsque la dépression parait. Premiers soins maternels.

Avec Armelle TOUYAROT, Sage-femme libérale à Toulouse.
Maître en Psychothérapie Ericksonienne (Université de Mexico). Praticienne des thérapies brèves centrées sur la solution. Traductrice auprès des éditions Satas d’ouvrages sur l’hypnose et les thérapies orientées vers la solution.
Hors-Série n°5 de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves: la Dépression


PREMIERS SOINS MATERNELS

La dépression peut commencer tôt dans la vie, et même avant son début. Armelle Touyarot nous donne les bases qui permettent de comprendre comment y apporter son meilleur traitement : une prévention intelligente.

J’ai rédigé des articles, écrit un livre, sur ma pratique de la préparation à la naissance par l’hypnose éricksonienne orientée solution. J’ai élaboré cette préparation en m’inspirant des déceptions, frustrations et autres désagréments dont se plaignent les femmes suite à leur maternité, souvent générateurs de déprime quand ce n’est pas de dépression. La prévention de la dépression du post-partum (DPP) fut le sujet de ma thèse soutenue à Mexico dans le cadre d’un master de thérapies éricksoniennes. Autant dire que le sujet m’intéresse. En vue du congrès consacré à la dépression qui a eu lieu à Saint-Malo, en septembre 2010, j’ai réalisé l’année précédente une modeste étude auprès de mes patientes, ce qui m’a permis d’évaluer l’importance que j’accorde à sa prévention et l’efficacité de certains de mes outils.

Je vais vous entretenir de la DPP, telle que je la considère dans ma pratique, c’est-à-dire surtout sous l’angle de la prévention. Je vais extraire de quelques définitions et de diverses études émanant d’équipes françaises et canadiennes, les facteurs en jeu dans cette DPP, et surtout ses facteurs prédictifs. Et au fur et à mesure, je vous dirai comment je traite, selon une approche éricksonienne, ces différentes composantes, déjà pendant la grossesse, puisque je m’attache avant tout à faire de la prévention et à minimiser les facteurs de risque.

Quelques définitions : le baby blues (BB), le baby pink, l’anxiété du post-partum et la dépression du post-partum (DPP). Lire la suite...


Aide à l'accouchement: une hypnose extemporanée.

Par Yves HALFON, Psychologue clinicien
Professeur à l’École de Sages-femmes de Rouen. Président de l’Institut Milton H. Erickson de Normandie. Président de l’Association Francophone d’Hypnose Dentaire.
Hors-Série n°7 de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves: DOULEURS


« Qui doit être préparée juste avant son emploi » (Larousse). En salle de naissance, Yves Halfon a longtemps veillé à concocter cette hypnose qui aide les femmes enceintes à accoucher, bien sûr, et aussi à se préserver de la douleur pour être apte à commencer dans les meilleures conditions possibles une belle nouvelle histoire.

« Les femmes n’ont pas besoin de souffrir dans leur chair pour aimer leur enfant » disait Françoise Dolto. Au niveau de l’accouchement, pour la gestion de la douleur, la demande d’indolorisation trouve en grande partie une réponse dans l’analgésie péridurale. Cependant, l’hypnose peut être utilisée comme méthode psychoprophylactique d’accouchement pour permettre à la femme d’accoucher sans douleur désorganisatrice.

Nous savons que la douleur de l’accouchement est un phénomène de conscience, un processus psychosomatique sous-tendu par une contraction musculaire ; que l’intensité douloureuse est fonction à la fois de la physiologie de la femme, de sa personnalité, mais aussi du conditionnement socioculturel qu’elle a reçu, de l’attention qu’elle porte au phénomène, et de sa propre angoisse.

L’hypnose fournit au sujet, après apprentissage, la capacité de modifier les mécanismes d’amortissement émotionnel. L’intégration des informations nociceptives dans le champ de la conscience n’est pas totalement supprimée, mais leur traitement semble se trouver modifié. Elles restent perçues, mais ne s’accompagnent pas de souffrance.

Lire la suite...

Histoire de mère, histoire de bébé. Isabelle STIMEC.

Quelques articles rédigés pour la revue Hypnose et Thérapies Brèves sur le web.
Fruit de l’expérience d’une consultation mère-bébé, ce texte montre l’intérêt de l’hypnose dans un tel cadre.
Hors-Série n°8 de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves: “Hypnose & Enfants"

L’attente puis l’arrivée d’un enfant entraînent, pour toute mère, un grand bouleversement. Bouleversement familial, car cet enfant va venir modifier la pyramide des âges et pousser vers la sortie les aînés, bouleversement conjugal car le couple initial devra fonctionner désormais avec un voire des tiers, et bouleversement personnel enfin, évident, qui vient questionner chaque mère sur son rôle, son avenir, ses envies personnelles, ses engagements… Rien de moins !

Oui, accueillir un enfant est devenu aujourd’hui un évènement à la fois très simple, un phénomène existant depuis la nuit des temps, et très complexe, riche de changements et de conséquences. Et puis il faut le dire, même si cet enfant a été porté, attendu, aimé, il reste pour ses futurs parents un parfait inconnu ! Même les progrès de l’imagerie moderne, qui apportent désormais une très bonne approximation du physique de l’enfant, ne permettent pas de dire quel caractère va avoir l’enfant, quelle sera son odeur, sa façon de sourire, toutes ces particularités qui font de chacun de nous des êtres uniques. Et c’est aussi à cette rencontre là que la future mère, les futurs parents doivent se préparer.

Lire la suite...

Trois rituels de guérison. Apaisement avant ou après la naissance

Quelques articles rédigés pour la revue Hypnose et Thérapies Brèves sur le web.
Par le Dr Christelle ROUX, Gynécologue obstétricienne, exerçant en cabinet libéral et dans une maternité. Formée à l’hypnose médicale depuis douze ans et aux thérapies cognitivo-comportementales depuis trois ans.
Revue Hypnose & Thérapies brèves n°49.

Je suis obstétricienne et hypnopraticienne.
Je souhaite consacrer cet article à décrire trois rituels d’aide à l’ancrage corporel que j’aime proposer à mes patientes souffrantes.
Il s’agit de séances d’hypnose formelle. La séance est suivie d’un apprentissage du rituel parfois simplifié, afin qu’il puisse être répété quotidiennement de façon autonome : auto-hypnose.

L’état d’esprit est celui des thérapies brèves orientées vers la solution, on s’intéresse à la solution, on ne cherche pas à expliquer le problème. On propose un nombre restreint de séances : trois.

Dans l’approche solutionniste, le thérapeute est certain que la solution est déjà là, en possession du patient. Elle apparaîtra quand le message qu’apporte le problème sera lu et élucidé. Le message est : « Il existe un besoin important qui n’est pas nourri. Et qui rêve de l’être. » Avant de se séparer du problème, il va falloir l’aimer un peu et comprendre qu’il est le reflet d’un besoin.

Lire la suite...

Le poète, le patient et l’hypnothérapeute.

Ce travail nous amène à faire un rapprochement entre le langage poétique et le langage hypnotique. Nous découvrirons les points de ressemblance, comme l’utilisation de l’imaginaire pour toucher l’émotion, le corps, l’inconscient. La différence se fera dans la relation à l’autre et le rôle du patient en tant que cocréateur du langage figuratif.
Hors-Série n°10 de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves: “Les métaphores". Utilisation de la pensée symbolique

Bénédicte Bobenrieth. La lutte contre la douleur est devenue une des priorités du système de santé publique.
Sa prévention et son traitement sont une exigence éthique, légale et font partie des indicateurs de la qualité des soins.
Hors-Série n°11 de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves: « La relation thérapeutique »

En accueillant régulièrement des patientes qui exigent de « ne pas avoir mal » parce que de « nos jours, ce n’est pas normal d’avoir mal », mon exercice en salle de naissance m’y confronte régulièrement.
Sage-femme, exerçant en salle de naissance et en libéral, j’ai pu au fil des années développer quelques « techniques » de communication et de détournement de l’attention. Ces méthodes, bien que personnelles, sont dans leur principe utilisées par un grand nombre de sages-femmes mais ont cependant leurs limites.

Les techniques hypnotiques me permettent de compléter mon approche en étoffant ma prise en charge des patientes souhaitant un accompagnement le plus physiologique possible, tout comme celle des futures mamans perdues dans des sensations douloureuses souvent inattendues, déroutantes et non acceptées (dystocies de démarrage, travail très rapide ne laissant pas le loisir de recourir à une analgésie péridurale, sensations d’engagement…).

Le travail hypnotique va se porter non pas sur la douleur elle-même, mais sur la perception que la patiente a de sa douleur.

Lire la suite...


Rédigé le 20/09/2018 modifié le 20/09/2018

Valérie TOUATI-GROSS Ostéopathe, Hypnothérapeute, EMDR à Paris
Valérie TOUATI-GROSS, Ostéopathe, Hypnothérapeute, Thérapeute EMDR à Paris 75012. Membre du Collège... En savoir plus sur cet auteur

Lu 343 fois





Nouveau commentaire :

Définition de l'Ostéopathie | Pathologies | Hypnose Thérapeutique et Ostéopathie | Consultations Ostéopathiques | Remboursement Ostéopathe | Cabinets en Ostéopathie | Formation Continue | Profession Ostéopathe | Livres Ostéopathie


Prendre rdv avec Valérie TOUATI-GROSS Ostéopathe et Hypnothérapeute à Paris
Prendre rdv avec Valerie TOUATI-GROSS

Dans le forum

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            


Google+

Liens Utiles